Programmation .Net - Indépendance financière

Explication du mode de dépense “juste à temps”

Ça fait déjà un bon bout que je voulais faire un article sur ce sujet souvent mal compris que je trouve vraiment important au niveau de l’optimisation de l’indépendance financière. C’est certain qu’un mode de dépenses “juste à temps” peut sembler contre-intuitif dans la foule de conseils qui font la promotion de l’achat en lot, des cartes de points ou encore des cartes de crédit.

La raison première pour laquelle j’ai pris autant de temps à mettre cette information par écrit est que je ne trouvais pas que je possèdais suffisamment de données quantitatives pour en justifier l’utilisation. Je vais donc aller avec des faits provenant de mon expérience personnelle des dernières années.

Just in time expense theory dépense juste à temps

Qu’est-ce que c’est exactement?

J’ai développé ce modèle pour moi-même en m’appuyant sur deux principes simples :

  1. Garder le maximum pour soi
  2. Simplifier ses finances et questionner ses dépenses

Comme le reste du stock sur l’indépendance financière, ça n’a pas besoin d’être bien compliqué. Il s’agit simplement d’acheter le moins possible et uniquement au moment où c’est absolument nécessaire. Ma théorie est que même si on paie le plein prix ou plus cher en achetant en moins grande quantité, on sauve à long terme, car plus d’argent reste dans notre compte de banque et disponible pour nos objectifs, nos investissements et notre fonds d’urgence.

Principe numéro 1 : garder le maximum pour soi

Je prends toujours l’option qui me permet de garder le maximum d’argent pour moi. Par exemple, si j’ai l’option d’acheter 2 paquets de tranches de jambon pour 10 $ ou 1 seul paquet pour 6.50 $, j’achète un seul si je sais que je ne peux pas en manger deux en une semaine (intervalle à laquelle je fais l’épicerie). Selon moi et d’après l’expérience que j’ai acquise au fil des ans à gérer le stock dans mon frigo, j’ai moins de chance de gaspiller si j’en ai moins sans me priver de manger.

Si un article est à rabais, les chances sont qu’il reviendra à rabais prochainement et que si je ne l’achète pas alors je garde de l’argent pour investir davantage plutôt que de la placer dans l’objet acheté s’il n’est pas utilisé maintenant. On ne peut effectivement pas payer pour un mois de loyer avec des objets achetés à l’avance, pour ça il faut les vendre et donc encourir une perte. Gardez vos avoirs sous forme d’argent plus longtemps possible pour éviter que cette dernière ne se retrouve prise dans des objets au moment où vous en avez besoin.

Ceci dit, attention aux achats en gros comme au “Costco” où d’une part vous devez payer un abonnement annuel et d’autre part vous êtes encouragés à acheter en grosse quantité. Je vous mets au défi de faire le calcul, 1 mois “Costco” et 1 mois en épicerie. Voyez comment vous réduisez vos portions, gaspillez moins et sauvez davantage en utilisant l’épicerie pour acheter en plus petites quantités.

Pour un truc simple, posez-vous la question : est-ce que j’ai besoin de “Nom de l’article” maintenant? Le but est encore de ne pas mettre son argent dans des objets si on n’est pas certain d’en avoir besoin dans un futur très rapproché. Autrement dit je n’utilise pas les “juste au cas” ce qui fait que d’une part je possède moins de matériel et d’autre part je garde un maximum d’argent pour investir, utiliser pour ce qui me tient plus à coeur ou pour placer dans mon fond d’urgence.

Principe numéro 2 : simplifier ses finances et questionner ses dépenses

Les cartes de points ou cartes de crédit avec des points incitent à dépenser pour accumuler les points, je préfère ne pas avoir de points du tout et garder la simplicité de ne pas gérer tout ça. La complexité rend l’argent plus difficile à contrôler, par exemple si vous avez beaucoup d’abonnements à des services. Pour la quantité de travail que ça demande et la complexité que ça ajoute pour le peu de gain, vous êtes mieux de laisser faire les cartes de points et aller magasiner où bon vous semble.

Par simplifier, je veux dire aussi réduire au minimum les unités de dépense (donc le nombre) dans le but d’avoir un meilleur contrôle psychologique général. Le but est de pouvoir, en un tour de main, savoir quelles sont ses dépenses mensuelles. Une dépense devrait toujours être évidente et remise en question logiquement pour s’assurer de son utilité, car chaque dépense ou objet appartenu complique davantage vos finances. Un exemple simple est : j’ai besoin de ce sac de pommes parce que j’aime les pommes et que je dois manger pour survivre.

Toutefois il est possible que ça demande plus de reflexion comme dans l’achat d’une voiture. Acheter de façon logique est à considérer plutôt qu’avec ses émotions, plus l’achat est gros, plus il demande de réflexion. Par exemple : j’ai besoin de cette voiture car je dois me déplacer, je ne veux pas toujours utiliser le transport en commun, je veux aller voir ma famille et j’accepte la complexité ajoutée à mon mode de vie et mes finances. Toutefois, tout n’est pas que quantitatif, mais être conscients des impacts potentiels avant l’achat fait une énorme différence sur si vous décidez de l’effectuer ou non. Rappelez-vous que les gros achats de ce genre ralentissent beaucoup votre atteinte de l’indépendance financière, mais parfois il est possible que ça vaille quand le dommage collatéral.

En bref, des finances ordonnées et simples permettent de garder en vue et de travailler sur vos objectifs, car c’est ce qui est le plus important, pas la tenue de livre. De plus, chaque dépense additionnelle et chaque objet a le potentiel d’engendrer d’autres dépenses plus tard, ce qui augmente votre risque. Simplifier ses finances c’est aussi réduire le nombre d’objets que l’on possède pour un double gain!

Conclusion

Cette théorie a pour but de garder un maximum d’argent pour investir et pour votre fonds d’urgence en tout temps en filtrant ses dépenses et en achetant seulement le nécessaire sans trop prévenir. Il est vrai qu’on doit utiliser son gros bon sens aussi. Certains articles comme une trousse de premiers soins ou une brosse à dents sont naturellement bons à avoir. Dans mon cas, j’ai remarqué sauver beaucoup sur des achats que je faisais et finissais par jeter comme des aliments périssables achetés en plus grande quantité. Toutefois, c’est en jugeant par vous même que vous verrez comment perfectionner cette stratégie d’après votre situation. Finalement, réduire la quantité d’objets que vous possédez et la quantité de dépenses que vous avez servira à reprendre contrôle sur vos finances pour mieux diriger votre argent vers ce qui compte pour vous.

Bonne chance dans votre quête de l’indépendance financière!

Previous article Accéder aux fichiers avec le FileStream en C#/Visual Basic

Related posts

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *