Hébergement - Code .Net

IF et le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est un problème multigénérationnel et nous affecte tous dans une certaine mesure. Mon objectif est de faire une comparaison entre les personnes visant l’indépendance financière et le reste de la population en inspectant leur consommation et leur impact sur l’environnement. C’est fou ce à quoi on peut penser en marchant jusqu’au travail!

Solar Energy

Consommateur typique

Tout ce qu’on achète doit être créé à partir de matières premières. C’est-à-dire, extrait du sol, manufacturé, livré, vendu, maintenu et ainsi de suite. Ce processus utilise beaucoup de ressources et crée une quantité imposante de polluant. Bon j’avoue que je ne vous apprends rien jusqu’à maintenant, mais multiplié ce processus par chaque chose que vous achetez dans une année et voyez votre quantité de CO2 augmenté de façon exponentielle. Ensuite, multipliez cette quantité par tous les habitants des pays développés… ouch.

Qu’arriverait-il si les gens se contentaient de moins?

Il est très probable que la quantité de déchets et de pollution soit réduite puisque les gens consommeraient moins bien évidemment. Les magasins comme Dollarama ou encore Walmart devraient réduire leur stock puisque moins de ce dernier se vendrait. Les objets seraient aussi révisés pour ne garder que ce qui est le plus nécessaire. Si la demande réduit, l’offre n’aura d’autre choix que de suivre. Si on prend une personne cherchant à atteindre l’indépendance financière typique, elle cherchera constamment à optimiser ses dépenses et à n’acheter que ce dont elle a besoin. C’est pour réduire au maximum ses dépenses et pouvoir investir la différence. Ce comportement entraine exactement cette baisse de consommation et donc une réduction de l’empreinte écologique.

Comment l’indépendance financière vous permet de moins consommer?

Moins d’objets…

Comme dans la plupart des cas on cherche à simplifier pour mieux prendre contrôle de nos finances et de ce que nous possédons, il est normal d’avoir moins de choses inutiles chez soi. Par exemple, je consomme environ 50 % depuis que je cherche à atteindre l’indépendance financière. Si je réduis ma consommation, j’atteindrai IF plus rapidement et je ferai moins de pollution par le fait même. C’est simplement un avantage plus ou moins volontaire dépendamment de l’individu et de ses valeurs. Gardez votre cellulaire 2 ans de plus que la durée de votre contrat (4 ans) et réduisez votre facture ainsi que la pollution engendrée par un nouvel appareil. Facile! Honnêtement, votre téléphone fonctionne encore si vous lui faites moindrement attention.

Lorsqu’on fait un budget, c’est normal de remettre en question chaque choix qui n’y est pas inclus pour savoir si c’est vraiment nécessaire. Est-ce que ça vaut vraiment l’argent (temps) que je vais dépenser et par conséquent repousser la date de liberté plus loin? Certains articles suggèrent d’attendre 30 jours pour s’assurer que le produit s’avère vraiment nécessaire, je pense que c’est une excellente idée!

En gros, l’indépendance financière et le maintien d’un taux d’économie élevé qui en découle entrainent naturellement moins d’achat et donc une réduction de la pollution par moins de biens produits versus une personne qui n’a pas cette “contrainte”. Je dois avouer qu’on s’habitue très bien à un rythme de vie moins dispendieux, et quand même, il ne s’agit pas de tout couper, simplement d’avoir un certain “focus” sur ce à quoi nous tenons le plus.

Moins de déchets

Moins d’objets, ça veut aussi dire moins de déchets. Comme le but est de dépenser le moins possible, la maintenance est de mise donc ce qu’on achète tend à durer plus longtemps aussi. Le recyclage et le compost aident beaucoup mais ne pas acheter l’objet en premier lieu crée exactement 0 déchet. Ce n’est pas le compost le problème, c’est ce qu’on met dans la poubelle et ce qui ne peut pas être recyclé. Une grande partie des produits que nous achetons ne peuvent pas toujours être recyclés mais comme l’optimisation est au coeur de l’équation pour atteindre IF, on se trouve à produire moins de déchets et à gaspiller moins.

On en vient à la même conclusion que dans la section précédente, moins d’achats, plus de compost et de recyclage, moins de déchets dans le but d’augmenter le montant épargné.

Plus de vélo, de marche et une petite voiture!

Essayer d’économiser de l’argent rhyme souvent avec économiser sur nos déplacements. Une voiture et encore plus un camion est ce que j’aime appelé un trou noir financier. Oui elle permet le déplacement facile, mais je crois qu’il faut vraiment savoir doser. Après l’essence, les assurances, les plaques, les réparations et les paiements, il ne reste plus grand-chose dans son porte-feuille. Prendre le vélo consomme exactement 0 litre (autre que sa fabrication) et coûte le prix du vélo plus de la nourriture pour créer notre énergie. En plus, un vélo dure pratiquement indéfiniment et peut, dans une certaine mesure, servir en hiver. Sinon, on peut marcher! Ces deux activités nous gardent en pleine forme et en santé tout en économisant une fortune, je ne vois pas ce qui pourrait être mieux personnellement. Le vélo c’est un “must” pour l’indépendance financière, un point de plus!

Suggestion pour les voitures

Les voitures sont quelque peu contradictoires au niveau de leur empreinte écologique. Ceci puisque les nouvelles voitures ont tendance à émettre moins de CO2, donc sont plus efficaces. Toutefois la maintenance est l’une des parties les plus importantes qui peu faire en sorte que même une plus vieille voiture garde une consommation raisonnable. Une bonne idée est de ne pas sauter au camion ou à la fourgonnette dès le moment où on a des enfants. Les deux types de véhicules consomment énormément si on les compare à des voitures standards qui sont moins lourdes et plus efficaces. Je rappelle qu’il y a 3 sièges à l’arrière d’une voiture conventionnelle et la moyenne du nombre d’enfants reste en bas de 2 au Canada donc je ne devrais pas voir beaucoup de fourgonnettes sur la route… Même si ça risque de passer comme dans du beurre, je nomme quelques voitures intéressantes qui peuvent coûter beaucoup moins cher tout en gardant une excellente économie. Mazda CX3, Toyota Prius, Subaru Impreza hatchback, Hyundai Elantra, Mazda 3 hatchback, Toyota Corolla IM. Bon j’avoue que j’ai une préférence pour les marques asiatiques mais vous pouvez trouver l’équivalent dans le marché domestique si c’est ce qui vous branche.

Subaru BRZ

Fait intéressant, dans ma Subaru BRZ je peux entrer 6 sacs d’épicerie pleins ou encore une poubelle ou bien un aspirateur sans même baisser les bancs arrière. C’est une petite voiture assez bonne sur l’économie d’essence et vraiment plaisante à conduire qui fait très bien le travail. Disons que ceci compose la grande majorité de ce que je mets dans mon coffre au courant de l’année, une voiture 4 portes avec la même économie d’essence aurait plus de coffre pour une famille ce qui serait amplement suffisant. Il y a toujours moyen de s’arranger avec une voiture sans passer nécessairement au camion.

Davantage de services!

Pourquoi acheter un disque de musique physique qui prend de l’espace alors que vous pouvez simplement l’acheter ligne? Moins de transport, de stockage, de processus de fabrication et moins de choses qui traînent chez vous!

Acheter des services plutôt que des bien matériels, quand c’est possible, est l’un des moyens utilisés par les aspirants IF pour tenter de réduire la quantité d’objets appartenus et donc de simplifier la tenue d’un budget. Par services, j’entends la musique, les films, l’hébergement Web, etc. C’est vrai que les serveurs et autres éléments électroniques ne sont pas nécessairement 100 % verts, mais il y a quand même moins d’objets qui sont créés. Combien de millions de jeux sont vendus sur Steam chaque année? Sans boîte, sans CD, sans livraison physique. Ça donne une idée de l’ampleur.

Pas besoin de voyager? Restez alors au même endroit!

C’est mieux de rester au même endroit que de prendre l’avion où la voiture. Parfois il y a de belles choses tout prêt de chez soi. Ça ne veut pas dire de ne pas voyager, mais simplement de combiner les voyages, utiliser le moyen le moins polluant, etc. Utiliser la voiture que lorsque nécessaire. Encore une fois c’est une différence avec les citoyens normaux. On cherchera à réduire la quantité d’essence dépensée et l’utilisation de la voiture. Ainsi une fois avec la flexibilité de l’indépendance, un voyage d’un mois ou plus est possible ce qui est nettement plus efficace sur la pollution produite en avion versus plusieurs petits voyages.

Trucs personnels

Voici comment je fonctionne :

  • Une épicerie par semaine maximum, aux deux semaines c’est mieux. Prendre l’épicerie la moins chère parce que pourquoi payer plus cher pour la même chose… Souvent j’y vais à pied ou en vélo en revenant du travail si je n’ai pas besoin de beaucoup de choses;
  • J’essaie d’utiliser la voiture uniquement lorsque nécessaire;
  • Je ne me déplace pas en voiture aux heures de pointe (ou le moins possible), l’autobus ou un moyen alternatif est préférable;
  • J’essaie d’utiliser au maximum les autoroutes, parfois c’est plus long en distance mais plus rapide et moins coûteux en terme d’essence;
  • Je planifie d’avance mes déplacements pour faire le moins de route possible;
  • Je tente d’utiliser le véhicule le plus écoénergétique à ma disposition (marche, vélo, autobus, voiture), et je n’écrase pas la pédale d’essence à chaque coin de rue;
  • J’habite près d’une autoroute et à distance de marche ou de vélo des endroits que je visite les plus fréquemment soit travail, épicerie, parc;
  • Je n’achète que ce qui est absolument nécessaire;
  • J’essaie de conserver mes biens le plus longtemps possible en faisant une bonne maintenance et en les gardant propres.

Je n’achète pas ce que je n’ai pas besoin

Je révise chaque achat pour m’assurer que celui-ci est vraiment nécessaire, soit, en attendant une semaine au moins pour les achats plus dispendieux. Les rabais à ne pas manquer n’existent pas, pour ma part, le prix indiqué est le prix réel, même avec 500 % de “rabais”. Honnêtement, plus le rabais est gros, plus le consommateur se fait avoir, comme 13 000 $ de rabais sur un Dodge Ram…

  • J’essaie de me renseigner le plus possible avant d’acheter, le savoir c’est le pouvoir. Il n’y a pas plus perte d’argent que d’acheter la mauvaise chose et encore plus au mauvais prix;
  • Je m’assure que l’objet correspond à mes besoins présents et potentiels. Ceci pour ne pas créer d’autres besoins une fois sur place;
  • Je m’assure que l’objet à remplacer est vraiment désuet et que le gain futur du nouveau est vraiment intéressant.

De cette façon, je limite la quantité de choses que j’achète et donc la pollution que je crée.

À la fin du compte…

Les gens IF veulent optimiser leur façon de vivre, ceci va de pair avec une faible consommation et donc une pollution diminuée. Autrement dit, moins de choses produites et moins d’éléments dans la chaine de l’extraction jusqu’à la poubelle. Ça veut aussi dire une vie beaucoup moins stressante avec moins de responsabilités. Personne n’a besoin de deux voitures, les gens choisissent simplement la voie de la facilité parce que c’est ce que tout le monde fait. Pourquoi ne pas économiser des milliers de dollars en optant pour une seule voiture. C’est un exemple parmi tant d’autres qui font des gens IF des gens plus économiques et écologiques.

On s’entend tout du moins que ce n’est pas nécessaire de vouloir être indépendant financièrement pour faire ça part. Le problème est que nous attendons tous que l’état ou le gouvernement fasse le travail à notre place alors que si chaque individu fait des changements mineurs dans son style de vie, il aura d’une part plus d’argent dans ses poches et créera beaucoup moins de pollution. C’est facile de passer plus de temps dans le trafic et de se plaindre de la situation, mais beaucoup plus difficile d’agir et de prendre son vélo ou l’autobus. C’est facile de dire à quel point Noël coûte cher et qu’on est en retard sur sa carte de crédit, mais beaucoup plus difficile de trouver des alternatives qui feront quand même l’affaire de tous. Je crois que la publicité et l’évolution nous ont fait perdre un peu de notre humanité…

Personne n’est parfait, mais c’est certain que les gens IF consomment généralement moins de par leur philosophie, toutefois en faisant des petits changements tous ensemble, on peut faire une énorme différence dans notre impact environnemental.

Next article Comment installer Visual Studio
Previous article Nous travaillons trop!?

Related posts

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *