Programmation .Net - Indépendance financière

Gestion des risques avec les fonds négociés en bourse

La gestion des risques dans un portfolio n’est pas une tâche facile pour ceux comme nous qui ne sont pas des pros. Toutefois les fonds négociés en bourse ou ETFs (FNBs en français) peuvent nous rendre la vie plus simple! Voici la méthode que j’utilise pour accomplir cette gestion dans mes propres portfolios.

Tout dans le même panier!

Je fais la gestion des portfolios comme un tout, c’est-à-dire que je considère ce qu’il y a dans le CELI, le REER et les investissements généraux comme faisant partis du même portfolio. Par exemple, si je détiens 20000$ d’actions canadiennes dans un REER et 10000$ d’obligations dans un CELI, alors je dirais que mon portfolio global comprend 66.6% d’actions et 33.3% d’obligations. En autres mots, on calcule le risque comme un tout, ce qui rend la tâche plus facile.

Différents types d’investissements

Les actions

Les actions sont généralement plus risquées, mais rapportent plus. Il s’agît de parts d’entreprises vendues sur le marché à un prix dicté en grande partie par l’offre et la demande. C’est un type d’investissement intéressant pour faire grossir votre portefeuille! Toutefois, si vous voulez minimiser le risque, vous devrez diversifier vos types d’investissements. Par exemple, si j’ai un portfolio comprenant 50%/50% d’actions canadiennes et d’actions américaines et que le marché est en chute, alors je perds pour les deux. Pourquoi? Parce qu’il existe une corrélation entre le marché canadien et américain probablement à cause des importations et exportations nombreuses. Je ne réduis donc pas vraiment le risque avec un tel portfolio. Certains autres types d’investissements peuvent me permettre de réduire ce risque.

Pour illustrer la diversification, commençons avec un portfolio de 100% canadian all caps TSE:VCN comme ci-dessous.

All Canadian Equity Portfolio

J’aime bien le marché canadien mais pas à ce point là! Je ne souhaite pas que mes finances y soient liées à 100%. Ceci pourrait vouloir dire que je vais perdre gros lors d’un crash ou encore que si le marché stagne, je stagnerai aussi!

REIT!

Plusieurs choix s’offrent à nous pour diversifier comme les obligations, les actions d’autres pays, les REITs, les marchés émergents, les petites entreprises, etc. Après y avoir bien réfléchi, j’ai décidé d’investir un petit pourcentage de ce portfolio dans TSE:XRE qui se trouve à être iShares Canadian REIT. Le REIT comprend majoritairement des compagnies qui louent des espaces résidentiels, commerciaux et d’autres types de bâtiments. Il s’agit potentiellement de plus de risque, mais de plus de retour en dividendes et en gain en capital à long terme. Je suis prêt à prendre ce risque puisque mon horizon de placement est assez long (15 ans par exemple). Comme on peut voir ci-dessous, les deux ETFs ne semblent pas avoir de corrélation apparente et donc réduisent le risque que mon portfolio tombe d’un seul coup.

Correlation VCN and XRE

Voici maintenant notre portfolio avec les modifications :

VCN XRE Portfolio

Un peu mieux! Toutefois on souhaite quand même diversifer davantage dépendamment de notre objectif. Si vous voulez un peu plus de stabilité alors peut-être que d’ajouter des obligations réduira la volatilité de votre portfolio. Surtout si vous avez un objectif de 5 ans ou moins.

Ajoutons des obligations!

Les obligations vous donneront généralement plus de stabilité et ne suivent pas vraiment les actions. Ce qui veut dire que si les actions vont vers le haut, les obligations n’iront pas nécessairement vers le haut aussi. La corrélation est donc moins grande et le risque réduit. Ajoutons du TSE:VBU qui est Vanguard Aggregate U.S. bonds dans notre portfolio pour ainsi en réduire le risque.

Correlation VCN and XRE and VBU

Comme vous pouvez le constater, il ne semble pas y avoir de corrélation entre TSE:VBU et les deux autres ETFs comme dit plus haut. Toutefois, TSE:VBU n’a pas fait autant de gains au cours de la même période, justement parce qu’il est moins risqué.

VCN XRE VBU Portfolio

Actions de nos voisins du sud!

Voici maintenant la preuve que d’ajouter des actions des États-Unis ne réduira pas totalement le risque à notre portfolio. Toutefois, le marché américain étant plus fort, cela peut vous procurer de meilleurs rendements, mais rappelons-le, sans réduire le risque de notre TSE:VCN considérablement. Simplement à garder en tête si vous en faites l’acquisition.

Full Completed Portfolio

Selon mon expérience, quatre différents types d’investissements gardent le portfolio assez facile à maintenir et à rebalancer pour le commun des mortels comme vous et moi. Si vous voulez en ajouter plus, c’est votre choix. Rappelez-vous tout de même que ceci n’est qu’un exemple pour illustrer la gestion des risques et qu’aucune étude n’a été effectuée pour la création du portfolio que nous construisons. Nous pourrions d’ailleurs y inclure un peu d’actions internationales pour le compléter un peu plus comme du TSE:XEF!

À garder en tête

La gestion des risques dépend de plusieurs facteurs. Il peut s’agir de votre tolérance personnelle, du montant dont vous disposez pour investir, de votre objectif, etc. Ma stratégie consiste à diversifier les sources de revenus ainsi que les types d’investissements en fonction de mon but et de mon horizon de placements. Par exemple si je place pour plus longtemps, je pourrai me permettre de prendre davantages de risques. Donc plus d’actions que d’obligations.

Rappelez-vous tout de même lors de votre choix d’investissement que les performances passées ne reflètent pas vraiment les performances futures et qu’il est impossible de savoir avec précision quand un fond montera ou quand il descendra. Il est préférable d’être dans le marché plutôt que de ne pas y être. Il faut aussi prendre en considération la corrélation entre les différents types d’investissements en construisant notre portfolio et compter le risque global et non le risque de façon granuleuse. Ceci, car vous pourriez avoir plusieurs portfolios à risque réduit mais globalement plus de risque parce que vous dépendez d’un marché beaucoup plus qu’un autre.

Finalement, assurez-vous de prendre en considération les facteurs qui influencent vos choix dans la création de votre portfolio comme votre âge, votre but et vos préférences. Dans mon cas, j’aime bien le caractère plus tangible des REITs, c’est pourquoi j’en inclus dans mes portfolios, toutefois votre situation et vos préférences ne sont très probablement pas les mêmes que les miennes.

Si vous êtes toujours incertains, je vous recommande de lire davantage sur le sujet ou de consulter votre conseiller financier.

Next article Pourquoi la loterie n'est pas un investissement?!
Previous article Réduire ses dépenses à l'aide d'un budget pour atteindre l'indépendance financière!

Related posts

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *