Programmation .Net - Indépendance financière

Investir dans les fonds négociés en bourse avec un faible taux d’économies

L’un des sujets les plus communs qui reviennent lorsque je discute d’investissements avec des gens est le fait qu’ils n’ont souvent pas assez de liquidités provenant de leur salaire pour investir. Ceci, même s’ils comprennent les avantages liés à l’utilisation des fonds négociés en bourse (FNB) comme véhicule d’investissement (par exemple les FNBs indiciels de Vanguard). C’est en partie dû aux frais de courtages qu’il est plus difficile d’investir mensuellement ou de façon plus régulière, car on voudra placer un montant plus grand pour justifier les frais. Avec un faible taux d’économies, ce n’est pas toujours chose facile!

Ratio des frais de courtage au montant investi

Disons qu’il coûte 10 $ pour acheter n’importe quelle action avec mon logiciel de courtage en ligne. Ça compte pour les FNBs aussi parce qu’ils sont achetés de la même façon que des actions sur le marché donc on doit payer le même frais (certaines plateformes offrent l’achat de FNBs à 0 $).

Si j’achète 100 $ d’un FNB arbitraire et que les actions coûtent 10 $ chacune alors j’en aurai 10 pour ce prix. Toutefois je dois aussi payer de frais de courtage, disons de 10 $. Mon total sera 110 $ pour 100 $ d’actions. Le ratio est donc 1/10 ou 10 cents par dollar investi en frais de courtage, ce n’est pas très bon.

Prenez ensuite le scénario où j’aurais acheté pour 10 000 $. Mon ratio serait bien meilleur à 10 $ pour 10 000 $ soit 0,1 cent par dollar investi. 10 000 $ coûterait alors 10 010 $ au total, c’est bien mieux!

Bon dans nos deux exemples nous n’avons qu’un seul FNB, toutefois il est bien possible que votre portfolio soit divisé en plusieurs parties, ce sera alors 10 $ par partie pour un rebalancement. Ça peut monter rapidement.

Les deux exemples montrent bien que plus le montant investi est important, meilleur sera le ratio des frais payés par dollar investi. C’est une des raisons pour laquelle il est particulièrement difficile pour les gens qui n’ont pas accès à de gros montants d’avoir un bon prix par dollar.

Ce que ça donne visuellement

Investment Fee Ratio

Comme montré ci-dessus, nous pouvons comparer un investissement de 100 $ qui aura un frais équivalent à 10 % du total versus un investissement de 50 000 $ dont le frais sera de 0.02 % du total. Ça représente une différence considérable. L’exemple qui suit servira à illustrer les coûts d’un dépôt de 100 000 $ par tranches de 100 $ versus par tranches de 10 000 $.

Vous devrez faire 1000 dépôts de 100 $ pour arriver à 100 000 $.

1000 X 10 $ de commission = 10 000 $ en frais de courtage.

Avec des dépôts de 10 000 $ on aura qu’à en faire 10. Voici ce que ça donne.

10 X 10 $ de commission = 100 $ en frais de courtage.

Gardez en tête que la plupart des portfolios sont divisés en plus d’une part. Ça voudra dire 10 $ multiplié par le nombre de parts, à chaque dépôt.

Qu’est-ce qu’un bon ratio alors pour investir dans des FNBs? Chaque situation sera différente, mais personnellement, j’investis par tranches de 5 000 $ ou plus mais préférablement par tranches de 10 000 $ pour un portfolio divisé en 4 parties. Ceci veut dire que ça me coûte environ 40 par rebalancement.

C’est très difficile de garder le cap

Suite aux calculs que nous venons de faire, vous pouvez assurément en conclure qu’il est mieux d’attendre d’avoir un plus gros montant pour investir dans les FNBs. Ce qui n’est pas toujours facile lorsqu’on n’arrive pas à économiser beaucoup à chaque paye ou qu’on voit un montant assez volumineux ne rien faire dans un compte de banque. De plus, ça peut être décourageant de devoir attendre jusqu’à 5 000 $ si on économise à coup de 250 $ aux deux semaines. On aura besoin de 20 chèques de paye soit presque un an! Mais le plus dur dans tout cela est de ne pas le sortir de votre compte épargne pour acheter autre chose j’en conviens.

C’est en grande partie ce que j’ai remarqué chez les gens qui ont de la difficulté à garder le cap. Le montant total ne monte simplement pas assez rapidement pour voir une progression. En effet, ce n’est pas nécessairement qu’ils ne comprennent pas la théorie, mais en pratique c’est bien peu de voir une augmentation de 10 % de 20 000 $. On aura l’impression que: ce n’est que 2 000 $. Alors que si on reporte le même pourcentage sur 1 000 000, on parlera de 100 000 $, là c’est impressionnant. Chaque dollar compte, mais les gens ne s’en rendent souvent pas compte avant leur retraite alors que le montant commence à être plus imposant. Malheureusement, il est trop tard.

C’est simplement comment fonctionne notre cerveau, il a beaucoup de difficulté à visualisé l’effet de l’intérêt composé et il se tournera plutôt vers des solutions pour faire de l’argent rapide qui ne fonctionnent que très rarement. Le secret est aussi simple “en théorie” que d’augmenter la vitesse à laquelle on économise, c’est en pratique que ça se complique! C’est comme l’indépendance financière, ça s’explique en 10 minutes, mais ça requiert une volonté de fer pour y arriver.

Comment réduire les frais tout en investissant

La vérité est qu’il est presque impossible de ne pas payer de frais du tout, soit les frais de courtages ou encore les frais de gestion (RFG). Les frais de courtage sont des frais fixes que vous devez payer à l’achat d’actions ou de FNBs, le ratio des frais de gestion (RFG) est un frais que vous payez sur votre argent investi qui peut être très différent d’un véhicule d’investissement à l’autre, à faire attention. Bon, même si on ne peut pas passer à côté, il est possible de réduire ces frais ou encore d’investir dans des produits qui chargent peu ou pas de frais à l’achat pour vous permettre de bien garder le cap. Le tout est d’apprendre à vous connaître et de voir ce qui fonctionne pour votre situation.

Utilisez les fonds commun de placement (temporairement)

De bons fonds commun de placement (fonds mutuels), sans frais d’achat et de vente et avec un RFG (ratio de frais de gestion) raisonnablement bas (environ 1 % ou moins), peut être une excellente option en attendant d’acheter des FNBs indiciels. En effet le gros avantage dans ce cas c’est qu’il ne coûte rien pour acheter ou vendre les fonds donc vous pouvez faire travailler votre argent et mettre en place des contributions automatisées en attendant d’avoir un montant suffisant pour le mettre dans un portfolio de FNBs. Une autre stratégie pourrait être de rester dans des fonds mutuels le temps que votre revenu augmente puis, passé 50 000 $ à 100 000 $ investir uniquement dans dans FNBs pour réduire les frais de gestion.

Ceci m’amène à une autre alternative qui pourrait être d’utiliser les fonds mutuels comme tampon en attendant que le montant à investir dans les FNBs soit assez gros. De cette façon vous pouvez automatiquement transférer vers les fonds mutuels mensuellement puis annuellement transférer dans le portfolio de FNBs. Voyez l’image ci-dessous:

Use mutual funds to invest in ETFs

Assurez-vous de bien vérifier le niveau de risque encouru par vos portfolios pour rester dans votre tolérance. Une dernière chose, cette méthode vous fera payer des frais additionnels si elle n’est pas utilisée dans un compte enregistré comme un CELI ou un REER. Ces frais sont des gains en capitaux ou perte si vos investissements chutent.

Rappelez-vous que vous avez besoin d’un horizon d’au moins cinq ans pour investir donc que vous n’avez pas besoin de cet argent pour cette période. Faites une bonne recherche sur les produits que vous achetez, tout comme lorsque vous achetez une voiture, au moins pour savoir ce dans quoi vous mettez votre argent et le risque encouru. Un fond d’urgence serait aussi très conseillé.

Plateforme d’investissements automatisée

Les plateformes d’investissements automatisées comme Robinhood (États-Unis et Royaume-Uni), Betterment (États-Unis) ou encore Wealthsimple (Canada) peuvent rendre votre vie beaucoup plus simple pour un frais souvent plus bas que les fonds mutuels mais plus élevé que si vous investissez directement dans des FNBs. Leur plateforme gérera vos investissements pour vous, ils feront aussi le rebalancement et créeront un portfolio selon votre tolérance au risque. De plus, très souvent il n’y a pas de frais pour ajouter des fonds et aucun dépôt minimum. Bref, si vous êtes capables de vivre avec les frais de gestion encourus et que vous voulez simplement placer votre argent sans vous préoccuper de rebalancer ou de gérer vos parts de portfolio (asset allocation) alors c’est fait pour vous.

Petite mise en garde: gardez en tête votre tolérance au risque et assurez-vous de ne pas tomber dans des “investissements” un peu périlleux avec la plus grande part de vos avoirs, comme les cryptocurrencies ou encore les options. Ces investissements peuvent être vraiment risqués et honnêtement s’approchent plus de la loterie que n’importe quoi d’autre.

Avoir un portfolio moins complexe

Je parle plus précisément du nombre de parties dans votre portfolio. Par exemple un portfolio avec les FNBs: VCN, XAW et VAB, serait un portfolio en trois parties. Plutôt que d’utiliser trois ou quatre parties, vous pourriez opter pour un portfolio de deux. Ça fait une économie de 10 $ par rebalancement, si vous rebalancez et ajoutez de l’argent à vos investissements une ou deux fois par an, vous économiserez.

Vanguard Canada offre quelques FNBs qui sont déjà balancés d’une certaine manière et qui feront de votre portfolio une seule part donc 10 $ ou moins par rebalancement dépendamment de vos frais de courtages. Vous pouvez regarder le site de Vanguard Canada pour plus d’informations. Recherchez la asset class: balanced. Ces FNBs sont un peu plus chers que les FNBs indiciels mais moins chers que les plateformes automatisées.

Rebalancer moins souvent

Rebalancer une fois par an peut être suffisant pour la plupart d’entre nous. Le désavantage de ne pas rebalancer assez fréquemment est qu’une des parts de votre portfolio pourrait perdre ou gagner un peu trop sur les autres et alors vous pourriez vous retrouver dans une fâcheuse situation si une chute considérable survenait juste avant de remettre de l’argent. Personnellement je rebalance dès que j’ajoute des fonds donc deux à trois fois par an.

Réduire ses dépenses

Réduire ses dépenses pour économiser plus et se concentrer uniquement sur ce qu’on aime vraiment. Plus facile à dire qu’à faire. Voici quelques façons d’économiser que j’applique et qui pourraient vous donner un petit coup de main! Ça pourrait vous donner les fonds nécessaires pour accéder plus rapidement aux FNBs en augmentant le montant que vous aurez pour rebalancer votre portfolio ou dans le pire des cas vous donner un sentiment de progression plus marqué. Honnêtement les méthodes présentées ci-dessus sont bonnes, peut-être pas autant que les FNBs eux-mêmes mais suffisantes pour prendre une décision sur la méthode que vous souhaitez utiliser en fin de compte et pour prendre contrôle de vos finances en sachant que vous avez un minimum d’argent qui travaille pour vous.

Dans tous les cas, réduire vos dépenses demeure l’outil le plus puissant si vous souhaitez faire plus que seulement investir et visez l’indépendance financière. On ne paît pas de taxes sur l’argent qu’on ne dépense pas et moins d’impôt si on gagne moins d’argent.

Augmenter son salaire

C’est toujours intéressant d’avoir une augmentation de salaire à son emploi courant, mais c’est un couteau à double tranchant, car vous devrez payer plus d’impôts sur votre nouveau revenu. Vous pourriez aussi être tenté d’augmenter votre niveau de vie ce qui vous amènerait au même problème qu’avant votre augmentation.

Une augmentation de salaire peut aussi se faire en changeant d’emploi ou encore de carrière complètement. Vous pourriez aussi travailler sur une petite entreprise dans vos temps libres. Ce que je ne recommanderais pas à moins que vous ayez une passion pour ce que vous voulez faire, car le changement de contexte, soit de votre emploi courant vers votre petite entreprise est très demandant en temps et en énergie.

Utiliser une autre plateforme de courtage avec des frais moins élevés

Les plateformes de courtage que fournissent les grandes banques sont rarement celles avec les plus petits frais. Des services comme Wealthsimple trade ont des frais moins élevé ou encore pas de frais de courtage du tout, toutefois elles pourraient être moins stables ou encore complexifier votre processus d’investissement avec un transfer de plus à faire. Voyez si vous pouvez organiser votre stratégie pour la simplifier et en réduire les coûts associés. Si vous vous sentez en confiance à rebalancer vous-même, encore une fois vous pouvez faire de bonnes économies à long terme en additionnant des frais de courtages et un ratio de frais de gestion moins élevés!

Ne vous emportez quand même pas trop sur les frais de courtage

C’est bon de s’assurer de réduire ses frais de courtages, mais en réalité ce sont les frais de gestion qui risquent d’emporter le plus de votre portfolio. Ils sont subtils, mais très dévastateurs. Suffisamment pour faire passer les frais de courtage pour de la petite monnaie. Dans l’exemple suivant, je compare deux fonds arbitraires. L’un ayant des frais de gestion de 1.04 % et l’autre de 0.16 %.

Management expense ratio comparison.

Remarquez que sur 30 ans, avec une performance similaire, le fond à 1.04 % coûtera environ 57 000 $ de plus en frais de gestion. Ça prendrait une bonne quantité de transactions à 10 $ pour rivaliser avec ça! Attention: ceci s’applique aux FNBs, aux fonds mutuels et aux plateformes d’investissement automatisées.

Les FNBs indiciels sont excellents même avec un faible taux d’économies

Les FNBs indiciels sont excellents même si votre taux d’économie est relativement bas. Ceci, dû aux faibles taux de frais de gestion et à l’aspect long terme de ce genre de fonds. Le côté négatif est certainement que vous devez faire le rebalancement vous-même et qu’ils demandent de payer un frais de courtage à l’achat et à la vente. Pour diminuer ces frais, vous devez tenter d’avoir le meilleur ratio montant investi sur frais de courtages payés. Vous pouvez aussi utiliser certaines stratégies comme mentionnées dans cet article pour en réduire l’impact.

Il est aussi important de regarder aussi le ratio des frais de gestion du ou des fonds dans lesquels vous placez votre argent, car ils peuvent avoir un impact énorme sur votre capital accumulé à long terme.

Si vous trouvez ces stratégies trop complexes, vous pouvez aussi utiliser une plateforme automatisée qui vous chargera des frais, mais investira pour vous comme Wealthsimple ou Robinhood. Toutefois, les FNBs eux-mêmes demeurent beaucoup moins chers que ces plateformes plus le temps passe.

Finalement, sur une note plus proche de l’objectif d’indépendance financière, trouver un parfait équilibre entre vivre pleinement et économiser beaucoup est un art qui prend plusieurs années à maîtriser, mais qui est possible pour tous.

Bon investissement!

Assuez-vous de faire votre recherche sur chaque investissement que vous faites, soyez en contrôle de votre argent.

Next article Requêtes sur les données relationnelles avec Linq/Entity Framework en C#
Previous article Comment utiliser une base de données MySQL avec Entity Framework Core

Related posts

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *